www.buzzy.social

Elle dessine un point noir dans sa main. Le lendemain, la police débarque chez elle pour CETTE raison...

S'il y a bien quelque chose de difficile à endurer, c'est bien de se faire battre à chaque jour par un membre de la famille.

Toutefois, il y a encore quelque chose de plus difficile : dénoncer la personne en question.

Dans le cas de cette femme, elle se faisait battre par son mari à chaque jour, mais comme la majorité des personnes dans sa situation, le silence semblait être la meilleure option.

Toutefois, une campagne de sensibilisation a carrément changé sa vie.

Elle dessine un point noir dans la paume de sa main, elle se photographie et elle envoie la photo à une assistante sociale.

Elle dessine un point noir dans sa main. Le lendemain, la police débarque chez elle pour CETTE raison... - 1

Dès le lendemain, la police arrive chez elle en compagnie de l'assistante sociale pour arrêter le mari.

La campagne en question est une idée d'une Anglaise qui se faisait régulièrement battre et pour dévoiler subtilement la malheureuse situation dans laquelle elle vivait à ses proches, elle dessinait un point noir dans la paume de la main.

Ainsi, si une personne voyait le point, elle savait qu'il y avait quelque chose qui clochait et elle pouvait contacter les autorités.

Elle dessine un point noir dans sa main. Le lendemain, la police débarque chez elle pour CETTE raison... - 2

L'Anglaise a donc voulu promouvoir cette idée en lançant une campagne qui se nomme '' Campagne du point noir'' et son slogan est le suivant : Arrêtons le silence entourant la violence domestique.

Elle dessine un point noir dans sa main. Le lendemain, la police débarque chez elle pour CETTE raison... - 3

Grâce à cette campagne, de nombreuses femmes utilisent cette méthode afin de s'échapper de leur cauchemar et il semblerait que la méthode fonctionne très bien.

N'hésitez pas à partager ceci en grand nombre. Vous allez peut-être sauver la vie d'une femme qui est à la recherche de solutions pour se sortir du pétrin!

42 Partages